Photo Voile

News

  • Route du Rhum 2014

    tab image 1 

    Route du Rhum 2014

     

    La course au large en solitaire demeure encore une spécificité française. N’empêche ! Le nombre de participants étrangers à la 10 édition de La Route du Rhum-Destination Guadeloupe prouve que l’internationalisation est en marche. 9 hommes et 2 femmes venus d’Italie, du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud, d’Espagne, de Suisse, de Belgique et de Finlande seront sur la ligne de départ dimanche prochain… et parmi eux quelques sérieux prétendants à la victoire ou au podium de leur classe !

    Si Alessandro di Benedetto, franco-italien, demeure la seule touche exotique de la catégorie IMOCA, c’est dans la famille des Class40 et des Rhum, que les skippers étrangers sont les plus nombreux. Chez les monocoques de 12,18 mètres, comptez deux Anglais (Conrad Humphreys sur Cat Phone et Miranda Merron sur Campagne de France), une Sud-Africaine (Philippa Hutton-Squire sur Swish), un belge (Michel Kleinjans sur Visit Brussels), un Suisse (Alan Roura sur Exocet),  un Italien (Giancarlo Pedote sur Fantastica) et un Espagnol (Alex Pella sur Tales 2 – Santander 2014). Dans cette Class40, il faudra surveiller de près deux ténors à l’expérience bien trempée et aux montures dernier-cri : Alex Pella (2e et 3e des Mini-Transat 2003 et 2005, 4e de la Barcelona World Race et 2e de la dernière Transat Jacques Vabre) sur un bateau signé Botin, redoutable machine de course aux allures débridées, et Conrad Humphreys, originaire de Plymouth, vainqueur du BT Global Challenge en 2000 et bon navigateur sur tous supports, sur son plan Akilaria RC3 de dernière génération. Quant à l’Italien Giancarlo Pedote, résolument à l’aise en solitaire, il fait figure de bel outsider…

     

    Ari, premier en son pays…

    Dans la classe Rhum, Sir Robin Knox-Johnston, 75 ans et doyen de la course, premier homme à avoir bouclé un tour du monde en solitaire et sans escale en 1969, vient se frotter à ses 19 camarades de classe sur Grey Power, ancien IMOCA de 1997 signé Finot/Conq. Un honneur que de compter un tel marin parmi les 91 concurrents… une page déjà écrite avant même le départ de la course. Le Finlandais Ari Huusela sur son monocoque de 40 pieds (Neste Oil), s’il parvient « à arriver de l’autre côté » sera le premier marin nordique à finir une Route du Rhum. Un challenge en soi. Le pays est déjà en liesse, Ari serait presque devenu une star chez lui ! Enfin, Andrea Mura sur son open 50 Vento Di Sardegna ne cache pas son objectif de remporter une seconde fois le Rhum (victoire en 2010 en classe Rhum en 19 jours 9 heures et 40 secondes, meilleur temps de la catégorie)… avant de s’engager sur le prochain Vendée Globe.

     

    Read more...

  • Volvo Race 2014

    tab image 1

    Volvo Race 2014

    Leader: Dongfeng Race Team Vitesse du vent : de 16 à 26 nœuds Vitesse moyenne des bateaux : de 16 à 25 nœuds Vitesse du vent : 164º-192º Bateau le moins rapide : MAPFRE (11.7 noeuds) Bateau le plus rapide : Team Alvimedica (20.9 noeuds) Vitesse du vent la plus faible : Team SCA (16 noeuds) Vitesse du vent la plus forte : Team Alvimedica (26 noeuds)

    Comme au temps de Robin des Bois, nous sommes typiquement dans le cas où l’on prend aux riches pour donner aux pauvres. C’est ce à quoi nous avons assisté ces derniers jours.

    Les poursuivants ont bénéficié d’un peu plus de vent ce qui leur a permis de combler une partie de leur retard. Malheureusement, les plus « nécessiteux » Team SCA et MAPFRE sont restés sur la liste d’attente et n’ont pas pu bénéficier de vent plus soutenu.

    La flotte est désormais étalée sur 490 milles entre le premier et le dernier.
    Abu Dhabi Ocean Racing est encerclé avec Team Brunel et Team Vestas Wind à l’ouest, et maintenant Dongfeng Race Team à l’est. Les poursuivants font tout pour grappiller des milles au leader.

    Cette navigation bord à bord est une opportunité rêvée pour observer les configurations de voiles et donc les performances des uns et des autres. Abu Dhabi Ocean Racing raconte que les bateaux sont si proches qu’ils peuvent voir quand Team Brunel effectue un changement de voile. Idéal pour comparer les vitesses…et pour continuer à apprendre.

    Aujourd’hui, c’est Halloween… Qu’est ce qui pourra bien effrayer la flotte ? Qui sera le premier bateau à perdre patience et à empanner ? Pourquoi pas l’américain Charlie Enright à l’est ? Peut être que le premier à empanner sera l’élément déclencheur pour ses adversaires.

    La plupart des bateaux veut quoi qu’il en soit poursuivre ce bord afin de profiter de l’angle du vent favorable. La flotte n’aurait pas empanné s’il n’y avait pas eu cette zone d’exclusion des glaces. Après avoir passé cette zone d’exclusion, la flotte plongera de nouveau au sud… Il risque de faire froid !

  • DOMactu.com

  • News Politique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

   
   
   

 

Traduction

French Chinese (Simplified) Dutch English German Haitian Creole Italian Portuguese Spanish Vietnamese

Web TV Info97

Réseaux Sociaux

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditNewsvineTechnoratiLinkedinYoutubeRSS FeedPinterestShare on Google+
Pin It

vidéo volvo race

ALICANTE, Espagne 24 Oct - Abu Dhabi Ocean Racing a remporté la course de l'équateur jeudi soir et était en bonne position pour faire la marque de marquage de Fernando de Noronha (Br&eacut

Vidéo Reportage


Discours de Mme la Ministre des Outre-mer George Pau Langevin devant les militantes et militants de la Fédération
Guadeloupe du Parti Socialiste à l'Espace Régional du Raizet

 

vidéo Route du Rhum

Présentation officielle  des skippers